Lifestyle

Ne plus avoir le temps

J’ai l’impression que ça fait des lustres que je ne me suis pas assise sur ma chaise afin de taper quelques lignes. Que je ne me suis en réalité pas posée.

Mais voilà, j’ai repris le travail en novembre, et j’avoue que le rythme est difficile à suivre. Avec le Black Friday qui est passé, ainsi que les périodes de fêtes et maintenant les soldes, dur dur de trouver le temps de se poser et d’écrire un peu. Le peu de temps que j’ai – quand j’arrive à rentrer assez tôt avant que ma fille ne dorme -, je le passe avec elle, à jouer et à l’éveiller. S’en suit ensuite tout ce qu’il faut faire quand on a une maison à faire tourner – heureusement, je ne suis pas seule à m’en occuper -.

La fatigue est de plus en plus intense avec ces nuits totalement hachées – merci les dents -, et l’intensité du travail en cette période. L’impression d’être dans le rush du lever au coucher, avec toujours quelque chose à penser ou à faire.

Autant le dire, je ne sais pas comment font les mamans solos ou même les mamans de plusieurs enfants. Supporter la fatigue, dormir trop peu, faire tourner la maison, travailler.. Chapeau bas à celles qui arrivent à tout gérer, parce que disons-le, c’est un vrai boulot de s’occuper d’un bébé seule.

ne plus avoir le temps

Plus le temps de rien, mais aussi parce que je ne souhaite pas prendre du temps en plus pour moi. Pour ça, il faudrait que je me lève plus tôt ou me couche plus tard, et c’est hors de question pour le moment. Pas tant que ma fille ne fera pas ses nuits du moins.

Plus de temps de me poser, d’écrire, de regarder un film, d’aller courir.. et pourtant je n’échangerais ma vie actuelle pour rien au monde. Quand je me rappelle de la fatigue des premiers mois, je trouve quand même qu’on a bien évolué. Je sais donc que cet état n’est que temporaire.

Et même si je suis fatiguée comme je ne sais quoi, quand je vois la petite tête de ma fille me sourire le matin lorsque je vais la chercher dans son lit, je sais que ça vaut tout l’or du monde. Que ça vaut largement toute cette fatigue accumulée que je ne rattraperais jamais.

J’apprends encore à m’organiser au mieux, entre travail/maison/vie de maman, et ma vie de femme ne n’oublions pas – même si pour le moment ce n’est pas du tout ma priorité, je ne l’oublie pas -. Donc si vous avez des astuces, je suis bien sur preneuse.

Passer le plus de temps avec ma fille est bien sur ma priorité, car nous sommes passées toutes les deux de journées entières à être ensemble, à 3 heures partagées grand maximum par jour.

J’espère pouvoir retrouver rapidement un peu de temps pour moi, pour faire ce qui me plait comme écrire ici, me maquiller, tester des choses.

2019 a été un chamboulement sous tous les aspects, un changement total de vie, des remises en questions, 2020 s’annonce riche également. Bonne années à vous ♥

nouvel article.jpg

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *