Maternité

6 astuces pour calmer son bébé

En surfant sur les réseaux sociaux il y a peu, je suis tombée sur un article qui relayait le récit d’une maman qui était éprouvée car elle n’arrivait pas à calmer son bébé.

Mon premier sentiment à la lecture de cet article a été la tristesse, de voir une maman désemparée et ne sachant pas comment calmer son petit. Mais aussi de l’empathie, car je pense que ça nous arrive tous un jour où l’autre de ne plus savoir quoi faire pour calmer son enfant.

J’ai donc regroupé dans cet article toutes les astuces simples qui fonctionnent pour moi.

L’écharpe

Cet objet qui occupe une grande place dans mon cœur. Si vous me lisez régulièrement, vous l’avez déjà vu dans un précédent article sur mes indispensables de maman.

C’est un objet qui a pour moi de multiples bienfaits, bien au-delà de sa simple fonction de portage physiologique. Elle peut nous aider à avoir les mains libres pour faire plus de choses, aller faire une course rapide sans devoir porter bébé à bout de bras ou le mettre en poussette – parce que disons le, c’est très chiant de la déplier à chaque fois -, mais aussi justement à calmer notre bébé.

L’écharpe nous a aidé pleins de fois à faire passer les coliques des premiers mois de notre bébé, car son ventre était collé au notre. Elle m’a aidé aussi lors de soirées interminables où ma fille ne voulait pas s’endormir et où j’étais à bout de force dans mes bras – ou je n’avais plus la patience non plus -. Je la mettais donc en écharpe, collée à moi avec ses voies respiratoires bien dégagées, et je marchais tranquillement, ce qui avait pour effet de la bercer. En général, il ne fallait pas marcher plus de 5 minutes qu’elle était déjà endormie.

La musique/berceuse

Si à la maison ma fille a son petit mobile au-dessus de son lit qui joue une berceuse pour l’endormir, j’ai remarqué que quand nous étions en visite chez de la famille ou autre, l’apaiser avant de dormir était une autre histoire.

Forcément, elle n’a pas tous ses repères, ce n’est pas chez elle, donc cela est normal qu’elle soit un peu perturbée.

Du coup, j’ai commencé au début par lui fredonner des musiques lorsque je la berçais avant de dormir, ou si elle ne dormait pas, je m’isolais dans un coin plus calme pour la calmer. Je fredonne n’importe quelle musique, tant que le rythme est assez lent, afin de l’apaiser.

J’ai également opté pour les berceuses qui durent plusieurs heures que vous pouvez retrouver sur YouTube, qui sont vraiment bien quand vous ne voulez pas vous même faire la musique.

J’ai tout de même constater que le son de ma voix la calmait beaucoup plus rapidement qu’une musique sortant d’un téléphone. Le son raisonnant dans la cage thoracique, et ma fille posant sa tête dessus, cela la calme plus rapidement.

Les promenades en extérieur

Cette astuce est réservée de préférence aux jours où il ne pleut pas, car il faut sortir dehors. Un peu compliqué en ce moment, même si le soleil commence doucement à revenir.

Ma fille adore regarder tout ce qui l’entoure, et j’ai bien remarqué que parfois, être « enfermée » dans la maison ne lui convenait pas, ou peut-être même l’ennuyait. A la suite de ça, elle commençait à s’énerver, ne voulait plus jouer ou dormir.

Nous avons vite compris à force de l’observer, qu’elle aimait prendre l’air. Sortir même quand il fait froid – toujours bien couvert -, juste pour respirer l’air extérieur, voir autre chose. Elle tient ça de son père, qui ne peut pas s’empêcher de sortir tout le tempsalors que je suis l’opposé -.

Si vous pouvez l’emmener en écharpe en plus de sortir, c’est une sieste assurée qui vous attend !

La tétine et les câlins

Même si certains désapprouvent totalement l’utilisation de la tétine, je dois bien dire qu’elle m’a sauvé dans beaucoup de situations.

Ma fille la prend depuis ses 2 mois environ, surtout lorsqu’elle est fatiguée ou énervée. Elle sait que quand elle a la tétine, c’est un temps plus calme qui arrive. Ou une sieste, un moment calme, une nuit.. Elle a toujours eu un besoin de succion présent, et la tétine l’a très souvent calmé.

Parfois couplé à la tétine, les câlins sont quelque chose que je trouve totalement essentiel dans le développement de l’enfant et pour qu’il soit totalement apaisé.

C’est quelque chose qui rassure, donne confiance, accompagne, réchauffe – le corps et le cœur -, et tellement d’autre chose.

Même quand bébé est énervé puissance 10 000, que rien ne le calme, qu’il pleure à n’en plus finir, c’est pour moi un des moments les plus importants où il faut câliner notre petit.

Il faut bien sur être nous-mêmes calmes avant de le prendre dans les bras, car je suis persuadée que notre enfant ressent notre stress. Mais une fois que les premières minutes de câlin sont passées, bébé se calme tout seul et se laisse aller.

Il ne faut donc surtout pas hésiter à lui faire beaucoup de câlins, cela ne fera pas de lui un enfant collé à son parent, car rappelons-le, le contact physique entre un parent et son enfant est super important pour le bon développement de son cerveau !

Les massages

Mon dernier point de cet article, mais néanmoins l’un des plus important.

Avez-vous déjà été vous faire masser ? Si oui, vous connaissez donc la sensation que l’on ressent après un bon massage – à condition qu’il soit bien fait bien évidemment -. Cette sensation de fatigue et d’apaisement. C’est parce que nous avons pu relâcher toutes nos tensions, nos stress.

Pour les bébés, cela peut avoir énormément de bienfaits, comme calmer ses douleurs, apaiser ses tensions, mais aussi créer des moments de complicité avec ses parents. C’est pour cela que je trouve le massage d’une très grande importance.

Les bébés n’ont pas besoin de massage d’une heure, mais quelques gestes simples et quotidiens peuvent créer une routine qui apaisera bébé.

Ce temps que vous allez prendre sur votre journée, va se transformer en bon moment, surtout en moment calme pour votre bébé, mais aussi pour vous – et ça, ça fait vraiment du bien -.

Les massages peuvent aider votre bébé à bien dormir, à mieux digérer, et à créer un cercle vertueux pour son apaisement.

Pour cela, il faudra se former un minimum, afin d’avoir les bons gestes et surtout prendre confiance en soi. Aurore, qui est une orthophoniste et psychomotricienne a créer une formation pour apprendre aux parents à avoir les bons gestes envers leur bébé.

Elle nous apprend aussi comment réagir à certaines situations, avec un accompagnement sur plusieurs mois, un groupe d’entraide et des supports vidéos. Une formation plus que complète que je vous recommande vivement, et que vous pouvez trouver en cliquant ici.

Aurore propose très gentiment un petit quizz totalement gratuit afin de savoir si votre bébé est trop tendu, afin de découvrir pourquoi, mais aussi comment l’aider avec ses 7 conseils pour apaiser notre bébé.

Après avoir mis toutes ses astuces en place, votre bébé – et vous même – devez être des personnes apaisées et sereines. Car même si chaque bébé est différent, je pense que certains principes de bases reste commun entre tous.

Laissez vos astuces apaisement en commentaire si vous en avez afin de pouvoir aider d’autres mamans et papas. Et si vous essayez une de celles que je vous ai partagé, n’hésitez pas à m’en faire un retour ici ou sur Instagram.

 

*Disclaimer : les liens présents dans cet article sont des liens affiliés

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *